Site Natilia France
1er réseau de constructeurs
de maisons en ossature bois
Maisons éco-respectueuses
et à haute isolation thermique
Délais de livraison
optimisés pour votre maison

Bien choisir son escalier.

escalier contemporain 1

 

Quel espace pour votre escalier ?

Un escalier utilise 4 à 6 m2 de surface au sol. Il faut donc choisir un modèle adapté à votre espace.

Si vous prévoyez un espace spacieux pour votre escalier, valorisez un escalier 2/4 tournant ou 1/4 tournant voire un escalier droit. Très adapté pour une famille, permettant une liberté de mouvement puisqu’ils ne sont pas encombrants. Même si ces types d’escaliers utilisent de l’espace, pensez à créer un aménagement en dessous des marches pour installer des rangements supplémentaires, voir un bureau. À l’inverse, valorisez l’escalier hélicoïdal, pouvant s’installer facilement dans des espaces réduits.

Pour les pièces utilisées de manière occasionnelle, mieux vaut choisir un escalier escamotable (pliant ou coulissant) parfait pour desservir des combles ou des paliers d'étages de surface étroite.

Il faut aussi prendre en compte la trémie ( l'espace disponible dans le plancher de l'étage supérieur pour le passage de l'escalier) qui  déterminera la forme de l'escalier.

 Quel style pour votre escalier ?

- Quel matériau ?

Il faut adapter le style de votre escalier en fonction de vos goûts et de votre budget.

Pour rester dans la tradition, optez pour un escalier en bois, un très grand classique. Les bois les plus utilisés sont des bois durs tels que le chêne, l’hêtre ou encore le sapin .

Pour un style plus moderne, visez les escaliers en métal (acier, aluminium, Inox) donnant un style industriel très en vogue actuellement. Le métal donne un côté plus épuré et l’absence de contre marche laisse plus facilement pénétrer la lumière. Associez-y avec d’autres matériaux pour casser l’aspect un peu froid, comme avec des marches en bois.

Quant au béton ou à la pierre, ils proposent une incroyable diversité de finitions,  nécessitant une mise en oeuvre particulièrement lourde.  

 Avec ou sans contremarches ?

il s'agit avant tout d'une question esthétique. Si vous privilégiez la luminosité et l'aspect contemporain, choisissez un modèle sans contremarches. Cependant, une contremarche est sécurisante quand on a des enfants en bas âge car elle empêche le pied de glisser entre les marches.  

 Avec ou sans une rampe ?

Une rampe n'est pas d'obligatoire mais est conseillée en présence d'enfants ou de personnes âgées. Si la pente de l’escalier est raide, mieux vaut installer une rampe.

 Et les revêtements anti-chutes ?

Au même titre que la rampe ou les contremarches, les antidérapants d'escalier permettent de sécuriser et de limiter les risques de chutes. Evitez les revêtements collés qui ont tendance à se détacher avec le temps. En effet il existe des vernis et des peintures antidérapantes, parfaitement adaptés à cet usage.

 Quel budget pour votre escalier ?

Si vous décidez de faire un escalier sur-mesure, prévoyez un budget en conséquence. Pour les escaliers droits, les premiers prix sont de 1000 euros allant jusqu’à 13 000 euros en fonction des prestations. Pour  les autres types d’escaliers sur-mesure, le budget démarre de 1500 euros pouvant aller jusqu’à 15000 euros.

Le pris varie en fonction de sa forme et des matériaux. Mais le plus économique restera l’escalier droit en bois contant environ 800 euros. Les escaliers tournants et hélicoïdaux sont autour de 1500 euros. Ainsi, une conception style industriel restera particulièrement onéreuse, les premiers prix commencent à 1500 euros en aluminium et à 6000 euros en inox. Mais la notion de prix d'un escalier reste relativement indicative puisqu’il est possible de mixer les matériaux et les différents éléments constitutifs comme la rampe, l'habillage des marches, la main courante etc .

Votre constructeur  ossature bois vous conseille pour choisir l’escalier  qui sera le plus adapté à vos goûts, à votre maison et à votre budget.

Retour aux Actualités

4.6 / 5
253 avis clients Natilia